Un développement raisonné

Perspective d'avenir : Restructuration des vignes

En 2011, nous avons planté 3 ha de vignes de Sauvignon, Chardonnay, Merlot et Cabernet franc, sur des terres de champagne très calcaires pour la production de nouveaux vins de pays blancs, rosés et rouges ainsi que des Pineaux.

Nous ajoutons cette année 2,5 ha de cépages rouges (Merlot, Cabernet franc et Cabernet Sauvignon) destinés à la production de vins rosés et rouges.
Les vieilles vignes d’Ugni blanc destinées au Cognac, plantées à forte densité, ont été enherbées. Cela a permis de réduire significativement leur vigueur et d’obtenir des moûts sucrés de haute qualité pour les Pineaux.

Le choix de l'authenticité : aménagement de l'espace de vente et des chais

Avec le projet d’accueil à la propriété et notre diversification, nous avons agrandi nos installations.
Nous avons choisi d’aménager le bâti existant, siège historique de l’exploitation. Malgré les contraintes d’espace de notre petit bourg, nous avons souhaité préserver l’architecture traditionnelle existante, composante de notre identité et de notre terroir.
Nous mettons aussi tout en place pour traiter durablement les effluents générés par notre activité.

 

 

Conversion vers l'Agriculture Biologique

 

Le projet d’une agriculture respectueuse de l’environnement

Le Domaine des Claires est entré officiellement en conversion à l’Agriculture Biologique depuis les vendanges 2018.

En viticulture biologique, le travail et l’entretien des sols sont primordiaux, nous devons suivre l’évolution de la vigne et être réactifs pour pouvoir intervenir quand il le faut. Cela demande donc plus de moyens humains, techniques et mécaniques.

C’était  une volonté de notre part de longue date. Nous avons donc procédé par étapes afin d’amorcer sereinement le passage en bio : formation aux différentes techniques, création de deux nouveaux postes au sein du Domaine, achat de nouveaux outils, aménagement des parcelles, …

Nous avons une dérogation sur 3 ans pour convertir la totalité des vignes. L’organisme Certipaq contrôle et certifie déjà le bon suivi des règles de vinification biologique. L’étiquetage « vin biologique » prendra effet à partir de la récolte 2021.

Calendrier de conversion

 

 

De nouvelles techniques de travail du sol

Fertilisation du sol et entretien de la biodiversité grâce à :

  • L’enherbement des rangs et des sols autour des parcelles
  • L’utilisation d’engrais vert (plantes cultivées pour être ensuite incorporé au sol : trèfle, luzerne,…)
  • L’utilisation de plantes indicatrices pour connaître les caractéristiques de notre terroir et identifier d’éventuels problèmes sur la vigne

 

Travail et entretien du sol

Les herbicides sont interdits, il nous faut maîtriser l’enherbement pour le bien-être de la vigne.

Le travail du sol est  indispensable pour entretenir sa structure, lutter contre la compaction, incorporer les engrais naturels et les matières organiques, et favoriser leur assimilation par les micro-organismes. Il assure le développement du système racinaire et, en détruisant l’enracinement trop superficiel, il régule la vigueur de la vigne.

Pour cela nous utilisons différents outils selon si nous travaillons l’inter-rang ou sous le rang tel que :

  • la charrue vigneronne pour labourer superficiellement
  • les cultivateurs pour griffer
  • la décavaillonneuse
  • des lames inter ceps hydrauliques et mécaniques
  • un complément manuel à la binette.

 

Prévention et lutte contre les maladies

La vigne est très sensible aux maladies (mildiou, oïdium, esca, …). Cependant, les moyens curatifs autorisés en viticulture biologique sont très réduits. Il est donc primordial de prévenir l’apparition des maladies et d’éviter leur propagation. Nous faisons partie du Réseau des observateurs du vignoble charentais afin de participer à la rédaction des avertissements de traitements et de positionner au mieux et si nécessaire ceux-ci. Nous utilisons alors des produits autorisés en agriculture biologique : le souffre, le cuivre, le purin de fougère, l’argile ou encore l’écorce d’orange.